Lundi 27 juillet, l'or a dépassé ses précédents plus hauts pour la première fois depuis 2011

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

Dans un climat d’incertitude économique lié à la crise du coronavirus, l’or reste une valeur refuge. Le lundi 27 juillet, l’or a dépassé la barre symbolique des 1,921 $ l’once. Un score inégalé depuis septembre 2011. Quelles sont les raisons de cette hausse ?

Un contexte économique singulier

En principe, le prix de l’or augmente lorsque les conditions économiques se détériorent. Contre toute attente, les actions américaines et le prix de l’or ont augmentés de concert.

Pour autant, le contexte économique international reste incertain. Incertitude liée au confinement partiel toujours imposé dans un grand nombre de pays et à la crainte d’une seconde vague épidémique dans les autres. De ce fait, les investisseurs se tournent vers l’or, considéré depuis tout temps comme une valeur refuge pour diversifier et protéger leurs économies.

Une hausse liée à la baisse de confiance envers les devises

Face à cette crise sanitaire sans précédent, la réserve fédérale américaine et la banque centrale européenne ont injecté énormément de liquidités afin de soutenir les marchés. Conséquemment, l’or est vu par beaucoup comme une bouée de sauvetage pour se protéger de l’inflation qui risque d’en découler.

Si aujourd’hui le cours de l’or continue de progresser, il est difficile de voir cette tendance s’inverser avant la barre symbolique des 2,000 $ l’once. Ensuite, une envolée vers les 2,200$ pourrait également se réaliser.

Pour un conseil personnalisé sur l’achat de métaux précieux afin de diversifier votre patrimoine, n’hésitez pas à demander un rendez-vous avec l’un de nos conseillers certifiés.

More Posts

More Posts