La situation et les perspectives des finances publiques

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

La réduction de la dette publique devient un enjeu au centre des préoccupations. En 2019, le budget souffrait déjà d’un déficit structurel et d’une dette publique élevée. La pandémie de Covid-19 a plongé les finances plus profondément encore dans le rouge.
L’État, garant durant la crise, a supporté le coût du chômage partiel et accordé différents prêts aux entreprises au détriment des finances publiques.

La situation en 2020

Les dépenses de l’État ont atteint des montants considérables, destinés à pallier les pertes économiques des différents secteurs d’activité. 2020 signe un choc massif pour les finances publiques avec une dette atteignant les 120 points de PIB et un déficit public de 11,4 points !

Les perspectives

La France doit redresser la barre des finances et déterminer des axes fondés sur des investissements à l’efficacité prouvée en matière de politiques publiques.
Les institutions européennes ont également un rôle à jouer dans le soutien de la dette.
Dans un premier temps, la « clause dérogatoire générale » du Pacte de stabilité et de croissance a permis de maintenir le cap durant la pandémie.

Aujourd’hui, la piste d’utilisation d’instruments budgétaires communs, destinée à pallier les budgets nationaux, est à l’étude. Ce pourrait être une solution nécessaire afin que le déficit public élevé de ces derniers mois ne conduise pas à une dette non maîtrisée.

Les finances publiques devront également instaurer une politique de redressement inscrite dans la durée pour soutenir cette dette. L’enjeu réside dans la croissance : l’amélioration générale et le bien-fondé des dépenses publiques deviennent les principaux objectifs.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest

More Posts

More Posts